LE JAPON A PARIS

Ayant quelques heures à tuer dans Paris, j'ai entrepris une petite visite dans le "quartier japonais" de la capitale, la rue Sainte-Anne. Je n'avais pas énormément de temps non plus, donc c'est une visite rapide, je reviendrais sur quelques bonnes adresses bientôt. Avant toute chose, il faut être prêt sur quelques points avant de s'y rendre :

- Les sons, les odeurs, les couleurs, les sensations ne sont pas hypers conformes à ce qu'on peu ressentir au Japon, c'est évident, mais certaines choses transportent quand même sur l'archipel et les souvenirs des voyages passés refont surface... De retour à la maison, on a qu'une envie, acheter un billet d'avion !

- Il faut prévoir un peu d'argent, car même en restant raisonnable,  on repartira quand même le portefeuille plus léger !

- Hormis dans les restaurants, les tarifs appliqués dans les boutiques sont au minimum doublés. Un magazine vendu 500yen au Japon sera alors vendu près de 10 euros ici en france. C'est quand même un peu poussé à mon sens, mais bon, c'est le prix de l'exotisme !

- Si vous désirez manger dans un restaurant de type Japonais, mieux vaut se pointer à l'avance, ou réserver quand c'est possible, car ils sont pris d'assaut le midi comme le soir.

UNIQLO
On commence par les alentours de l'Opera avec Uniqlo. L'enseigne japonaise distribue des produits simples et pas très chers, la qualité est un peu moyenne mais c'est normal vu le tarif affiché. En comparaison, c'est un peu l'équivalent de Celio. A noter que les vendeurs semblent être formés "à la japonaise" et sont donc très courtois et rendent la monnaie à deux mains, comme c'est le cas au Japon.

 JUNKUDO
C'est dans la rue des Pyramides que se trouve la célèbre librairie nippone Junku. Ici on trouve toutes les parutions japonaises, et si ce n'est pas le cas, il est possible de les commander. Le sous-sol accueille un large espace dédié aux mangas en français et Japonais. Les vendeurs sont souvent Japonais et ne parlent pas toujours bien français. Cela peut déranger certains clients, mais personnellement, je trouve ça dépaysant, l'effet étant accentué par la musique locale diffusée dans le magasin. Seul bémol, les tarifs sont vraiment très élevés et indiqués de façon quelques peu compliquée.



 Chose surprenante, juste en face de Junkudo se trouvent les locaux de la société de transport nippone Yamato !


 BOOK-OFF
Un peu plus loin, une seconde librairie propose quand à elle des produits d'occasion. Pour le coup, c'est vraiment moins cher même si bien évidemment, les publications sont parfois un peu datées. La majeur partie des magazines ou mangas (en Japonais) sont affichés au tarif de 2 Euros. Le stock est régulièrement renouvelé, il faut donc repasser souvent pour avoir la surprise de tomber sur la perle rare ! Le personnel est ici très attentionné et poli, ce qui ne manque pas de surprendre les nouveaux clients. Comme les enseignes Book-off au Japon, on y trouve aussi des DVD, jeux vidéos, CD audio etc...





La rue Sainte-Anne est réputée pour être le haut lieu de la culture Japonaise à Paris. On y trouve sur les deux côtés de la chaussée plusieurs boutiques qui proposent un peu tous les objets du folklore nippon : Kimonos, bibelots, ustensiles de cuisine etc...





Mais si on viens rue Sainte-Anne, c'est avant tout pour les restaurants ! Il y en à des dizaines, et la plupart ont semble-t-il bonne réputation même si ce ne sont pas toujours de vrais japonais (chinois, coréens etc...). Dans tous les cas, toutes ces adresses remportent apparement un vif succès vu la file d'attente qui se dessine devant les restaurants dès midi pile !







Quelques épiceries ont également élues domicile dans le quartier, comme Juji-ya, Kioko ou Mon panier d'Asie. Les rayons sont chargés de produits asiatiques mais là encore, attention au portefeuille !

Il y a même une boulangerie qui propose des Melon Pan !
K-mart et Ace Mart sont des mini-supermarchés vaguement similaires au Konbinis japonais. K-mart est plutôt axé sur les produits coréens mais on y trouve néanmoins pas mal de choses japonaises. Le gros avantage de l'enseigne est qu'elle possède un rayon frais très bien fourni, autant du côté primeur que de la boucherie et de la poissonnerie. Les prix ici m'ont semblé raisonnables.








Pour finir, voici quelques photos du résultat des courses de la journée :

Un t-shirt The Endless Summer, la trouvaille du jour chez Uniqlo !
Des friandises, des fruits en gelée (trop bons !) et de la panure de type japonais nommée Panko.
Des journaux gratuits distribués dans les boutiques du quartier.
Des Mangas en français, Les vacances de Jésus et Bouddha, c'est de l'humour léger sur les deux divinités qui découvrent le monde moderne, et Une sacrée mamie, une histoire émouvante et drôle sur le Japon d'après guerre. Deux mangas Initial D en japonais, pour deux euros pièce, et deux bouquins sur les coutumes nippones, bien pratique pour ne pas commettre d'impair lors d'une prochain voyage.
Encore des bouquins, dont un joli livre photo de David Michaud et Mes voisins les Yamada qui retrace la vie d'une famille japonaise type à travers les saisons.
Pour découvrir le Japon à Paris, un livre est disponible en ce moment même dans les bonne librairie, intitulé sobrement Guide du Japon à Paris, mais aussi un site internet plutôt pratique : http://icilejapon.com/

Vous pourriez aussi aimer :

2 commentaires

  1. Pour un rapide passage il est bien fournis et donne envie! A 15min de la maison on prend jamais assez le temps de découvrir les chose qui sont proche de nous ......... Tu ma donner envie ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait ! Du coup je vais y refaire un tour certainement cette semaine avec la visite du jardin du musée Albert Khan. Hé, on se console de pas être au Japon comme on peu :) :) :)

    RépondreSupprimer